Textes de balayeurs

Ptataz

Apporter un éclairage transversal balayant le spectre de l'arc en ciel, Philox m'a parlé de la balayette à ciel, je suis devenu Ptataz.
Mettre en main, en mots quelques rameaux. J'ai ramé sur la question avec peine, un pain pour sa peine, quelle est-elle sans exercices ? Balayons d'un retour de balayette ce qu'en rien un mieux résiderait dans ce qui précède plutôt que dans ce qui suit, rien n'est mieux ni pire, ni bon ni mauvais que ce geste de va et vient qui m'inspire et balaie pour sentir la liberté dans le mouvement de l'exercer ; balançant un bien avec l'autre, notre volonté partout peut se ramasser. De mise en lumière des mots du baladin balayeur, balayant du présent pressant, éternel et charnel le chenil en pagaïe, d'un désordre providentiel élevé vers le ciel des idées. Les particules en suspension ne se voient à leur mouvement brownien qu'à la mesure de la charge de poussière que l'espace contient et aux photons qui s'y accrochent et s'y frottent.
Ramon picard, breton balan, le balai du ramoneur d'un rameau de Genêt nettoyons léan pour se donner de l'élan et à cette musique des mots je commence à prendre goût, je nais au Pré Martinet.

Maxence

C'est l'automne

Le bleu de tes mots, le soleil
Le bleu de la mer et du ciel
Le bleu de tes yeux
Qui sont partis pour d'autres cieux

Voilà c'est l'automne
Je suis spleen, tu m'étonnes
Et c'est pour ça que j'entonne
Ce chant monotone

ô octobre, septembre
Ces ocres, ces ambres
Ah les jolies couleurs
Qui consolent mon cœur